Banque de la République du Burundi

Sous-région: 
Afrique de l'Est

Gouverneur 

M. Jean CIZA

Siège Bujumbura, Burundi
Création 1964
Monnaie Franc burundais - BIF (Code ISO)
Site internet www.brb-bi.net

HISTORIQUE

  • Création de la Banque du Royaume du Burundi (B.R.B), par la loi du 09 avril 1964.
  • Ouverture des guichets le 19 mai 1964.
  • Approbation des statuts par la loi du 21 janvier 1965.
  • Décret-Loi n° 1/60 du 28 avril 1967 modifiant la dénomination de « Banque du Royaume du Burundi » en « Banque de la République du Burundi ».
  • Loi n° 1/2 du 03 janvier 1976 : première mise à jour des statuts promulgués par la loi n° 1/60 du 28 avril 1967.
  • Loi n° 1/036 du 07 juillet 1993 : deuxième mise à jour.

MISSIONS

Missions fondamentales

  • Définition et mise en oeuvre de la politique monétaire et de change dans le but d’assurer la stabilité des prix.
  • Privilège d’émission.
  • Caissier, Banquier et Conseiller de l’Etat.
  • Réglementation et supervision du système financier.

Autres activités

  • règlement des opérations interbancaires par la chambre de compensation
  • centralisation des risques
  • centralisation des chèques impayés

ORGANISATION

Organes statutaires

  • Le Conseil général: Définit la politique de la Banque centrale en matière de : monnaie, change, crédit
  • Le Comité de Direction comprend le Gouverneur et deux vice-gouverneurs et exerce les pouvoirs de : Administration, décision, contrôle

Structures administratives

  • Bureau des Conseillers de la Direction 
  • 15 services 
  • 2 agences

Services bancaires et leurs missions

* Emission, Caisses et Trésor

  • Gérer les billets et pièces en circulation
  • Veiller en permnence à la bonne qualité de la circulation fiduciaire.

* Opérations bancaires internes

  • Assurer les paiements domestiques pour le compte de la clientèle directement aux guichets ou indirectement par la Chambre de Compensation et les agences.

* Opérations bancaires avec l’Etranger

  • Traiter les opérations en devises de et vers l’étranger
  • Gérer les réserves de change et le marché des enchères des devises (MED)
  • Déterminer la valeur du Franc Burundi (BIF) par rapport aux autres monnaies cotées

* Caissier de l’Etat

  • Traiter quotidiennement les flux financiers de l’Etat

* Comptabilité

  • Centraliser les écritures comptables conformément au plan comptable et produire des états périodiques ( journaux, balances, situation active et passive et annexes, bilan, compte d’exploitation).
  • Rapprocher les écritures passées entre la B.R.B., ses agences et ses correspondants.
  • Assurer la centralisation des prévisions budgétaires
  • Adapter le plan comptable.

Services non bancaires et leurs missions

a) Services spécialisés

* Importations et Exportations

  • Veiller à la régularité des opérations d’importations et des exportations conformément aux procédures réglemntaires en matière de change ;
  • S’assurer du bon dénouement de toutes les opérations entrant dans l’élaboration de la balance des paiements.

* Opérations financières

  • Vérifier la régularité des opérations invisibles en matière de change ;
  • Contrôler les mouvements des capitaux en devises ;
  • Elaborer les statistiques des paiements internatio- naux.

* Crédit

  • Mettre en oeuvre la politique monétaire au travers des instruments (refinancement et réserves obliga- toires) de régulation du crédit à l’économie distri- bué par le système financier ;
  • Elaborer des statistiques sur les crédits notamment la centralisation des risques et crédits bancaires à l’intention des établissements de crédit.

* Supervision bancaire

  • S’assurer de la bonne santé et de la solidité du secteur financier par des contrôles réguliers sur pièces et sur place quant au respect de la loi bancaire et des circulaires d’application.

* Contrôle des caisses et du Trésor

  • Surveiller les mouvements de fonds ainsi que le personnel préposé à leur manipulation ;
  • Vérifier la concordance de toutes les opérations enregistrées par le service Caisse, Emission et Trésor.

* Audit interne

  • Veiller à la mise à jour des manuels de procédures des différents services ;
  • Rendre compte, sur base de vérifications ponctuelles et/ou périodiques de la manière dont les lois, procédures, instructions sont appliquées par les services du siège et des agences.

* Etudes

  • Produire des données statistiques de qualité en temps voulu essentiellement pour orienter et faciliter la formulation et la mise en oeuvre de politiques macroéconomiques ;
  • Réaliser des travaux de recherche dans les domaines économique, financier et monétaire.

b) Services d’appui

* Intendance

  • Mettre à la disposition des services les moyens matériels et logistiques nécessaires à leur fonctionnement

* Personnel

  • Gérer quantitavement et qualitativement les Ressources humaines en fonction des orientations et des objectifs définis.

* Informatique

  • Appuyer les autres services en organisant leurs données en un système d’information cohérent et performant en vue de leur traitement automatisé ;
  • Assurer aussi la formation et l’encadrement des utilisateurs à l’exploitation de l’outil informatique.