Congo-Kinshasa: Marché des assurances - Au moins quinze compagnies prêtes à s'implanter au pays

  • Posted on: 3 August 2017
  • By: admin

Il s'agit des premières indications chiffrées de l'Autorité de régulation et de contrôle de marché (Arca) après le démarrage effectif de la phase de dépôt et de réception des dossiers d'agrément le 30 juin 2017. Les requêtes adressées à l'Arca feront l'objet d'un examen minutieux au courant du mois d'août, a-t-on appris.

Plus de trente jours après le démarrage de la phase de dépôt et de réception des dossiers d'agrément, il se dégage déjà une première tendance plutôt intéressante. En effet, une quinzaine de compagnies ont déposé leurs requêtes auprès de l'Arca. Elles désirent s'implanter dans le pays, répondant ainsi à la publication de la lettre d'intention de l'autorité datant de juin dernier. Cela représente une étape décisive dans le processus d'ouverture du marché des assurances en RDC.

Selon le calendrier officiel, le gouvernement devrait procéder, dès le mois d'août, à l'ouverture d'une procédure de soumission pour ces compagnies. Par ailleurs, il est prévu la remise des licences au dernier trimestre de l'année en cours. Des chiffres publiés par les sources indépendantes dont Bloomberg parlent déjà d'un marché porteur capable de générer annuellement près de 500 millions de dollars américains USD. Mais il est important de poursuivre les réformes pour booster suffisamment le marché pour profiter de son grand potentiel. Par exemple, il faudra faire preuve de créativité en installant différentes plates-formes. Les analystes les plus optimistes n'excluent plus la création d'une bourse dans les prochaines années.

Tout est fait pour créer les écosystèmes financiers adaptés aux besoins du pays, martèle l'Arca. Cela ne peut se vérifier sur le terrain que par la multiplicité d'options pour les investisseurs désireux d'évoluer dans un secteur resté sous le monopole de l'État depuis les années 1960. La Société nationale d'assurance a régné sans partage pendant près de 60 ans. Lire la suite sur All Africa.

Source: All Africa

TOP